Connecter sa baraque ! Domotique Facile !

Hello ! Depuis quelques jours je m’amuse à connecter mes appareils au Google Home. Je veux pas faire de pub mais cet engin est vraiment surprenant de simplicité pour toute personne curieuse !

 

+ Le Google Home est un assistant vocal dit intelligent fabriqué par … Ouai bon vous savez qui.  Il permet de répondre à des questions simples à l’aide des résultats souvent wikipedia,  il permet aussi de rappeler certains événements de son agenda Google, ou de faire sonner vos alarmes. Il est aussi une enceinte connectée BlueTooth assez puissante, qui reliée à Spotify et Google Play Music, vous assure une musique d’ambiance tous les jours.

unnamed.png
Petite astuce : vous pouvez mettre aussi vos albums personnels sur le cloud de Google Play Music et gérer vos propres playlist pour ne pas être dépendant d’un abonnement Google Music ou Spotify !

Gros bémol : bien que premier assistant en Français sur le marché, cela l’ampute de fonctionnalités à mes yeux indispensables :  Pour y avoir accès, vous êtes obligé de les gérer via l’application téléphone dédiée pour qu’il vous le rappelle le matin quand vous direz « Bonjour Google ».

 

+ L’autre avantage est qu’il permet de contrôler des objets connectés via des commandes vocales ! Ampoules, prises électriques, aspirateurs, serveur NAS, et bien plus pour les bricoleurs avec Jeedom et les commandes WebHook. A vous les joies d’allumer ou d’éteindre vos lumières avec une commande vocale que vous pourrez vous même définir si le « Okay Google, allume les lumières du salon » vous semble austère.20171127_224831.jpg

+ C’est aussi une passerelle pour diffuser YouTube ou Netflix sur votre télévision connectée ! A l’aide d’un Chromecast ou du Chromecast intégré pour les télévisions haut de gamme, et de l’application installée sur votre smartphone (étape obligatoire pour configurer le casting), vous pourrez diffuser et contrôler du contenu multimédia sur vos écrans connectés ! Chaîne YouTube, série Netflix, contrôle du volume, épisode suivant, ajout aux favoris : tout ceci est accessible sans télécommande ! A noter que j’ai eu la confirmation de google que les Chromecast intégrés ne sont pas officiellement supportés, ni même suivi ! Si une mise à jour venait à les rendre inutilisables, vous seriez obligé d’acheter un Chromecast ! C’est assez dégeulasse.

download.png
Le « trigger » peut être la commande vocale, et l »Action » le lancement d’une application ou d’un de ses paramètres ! Easy !

+ La configuration de tout ça reste d’une simplicité enfantine. A travers l’application Google Home, vous créer vos « Pièces » et vous définissez quels appareils s’y trouvent. Ainsi, dire « Allume les lumières » n’allumera que celles du salon chez moi car le Google Home s’y trouve. La création de scénarios reste une étape primordiale pour dépasser les limites de l’appareil, et l’accouplement avec l’application IFTTT (pour If This Then That) permet de démultiplier les possibilités ! Exemple : chez moi, si je dis « Okay Google, Ambiance Disco ! » , les lumières clignoteront de couleurs variables avec l’album des Daft Punk sur la télé ! Ou encore, lors de la réception d’un mail précis, mes lumières clignoteront en rouge pendant quelques secondes.

 Mais tout n’est pas rose. Les composants connectés restent abordables, mais pas bon marchés. Par exemple, les ampoules RGB Led connectées Philips HUE coûtent 200€ les 3 avec le Philips HUE bridge (un boitier de contrôle connecté en ethernet OBLIGATOIRE …) et 50€ la paire d’ampoules Led blanches / Jaunes. Une prise électrique connectée coute environ 20€ pièce, 40 avec des fonctions de suivi du courant, et plusieurs 100aine d’euros avec options répéteur Wifi ou en multiprise. Suivez mon exemple : achetez le pendant les périodes d’offres et de soldes sous peine de vous ruiner. Ou ne suivez pas mon exemple et achetez d’autres marques, plus abordables !

20171127_224851
Phillips Hue Bridge

Dernier point négatif : si vous n’êtes pas bidouilleur ou geek à l’esprit ouvert, vous donnerez en pâture à google toutes vos données personnelles. Bien que google prône l’anonymat de vos données, l’appareil enregistre H24 votre entourage. D’après Google, les données ne sont envoyées que si la phrase clé « Ok Google » est dite … Mais les enregistrements que vous pouvez consulter à tout moment laissent bien penser qu’ils ont bien plus que ce que vous dites après ces phrases clés. Ensuite, l’omniprésence limite divine de google à travers ses programmes risque d’être très vite un problème. Mais il est possible de s’en passer pour peut que vous jouiez avec IFTTT et Jeedom. Encore une fois, ce n’est pas une tâche aisée. Petit point négatif final : si vous n’avez pas internet, c’est totalement inutilisable. Aucune fonction n’est utilisable hors ligne, que cela soit le contrôle des lumières ou des prises. Pensez à bien tout sécuriser.

Ma conclusion est simple : pour 60€ c’est un objet de curiosité qui vaut son prix. C’est une excellente entrée en matière en domotique facile et accessible. Mais si vous êtes juste curieux de tester et que vous ne voulez pas connecter votre appartement, passez votre chemin, il ne vous servira à rien. Il prend l’importance que vous lui donnez. Je ne peux recommander que d’être patient , la sécurité des objets connectés est assez sommaire. Mon prochain projet sera de protéger tout ça en les connectant à un réseau Wifi Dédié après être passé par un VPN, tout en essayant de me passer des services google pour augmenter le potentiel de l’engin sans rester dépendant de son créateur ! A plus !

giphy (1).gif

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s