Halo Reach PC – Beta Test

Je suis un gros fan de la licence Halo. L’univers est riche, les jeux sont très bon dans l’ensemble, j’aime la patte artistique du studio dans ses décors épurés, et j’ai passé des centaines d’heures de jeux avec des amis en multijoueur local. Objectivement, ces jeux ne sont pas les meilleurs FPS au monde, mais j’ai toujours trouvé le scénario, le gameplay, la diégétique, d’une efficacité à toute épreuve. C’est simple, je ne me suis jamais ennuyé en jouant à Halo, et je n’ai été que rarement déçu. Je me suis donc inscrit à la Beta d’Halo : Reach sur PC et Xbox One pour tenter de voir si l’attente vaut la peine pour réitérer cette expérience en ligne avec mes amis n’ayant pas de Xbox One. Par chance, j’ai été sélectionné pour la tester, et voici mon retour.

Noble 6 au rapport , votre personnage

Rappel historique

Halo : Reach est sorti sur Xbox 360 en septembre 2010 (Fichtre !) et prépare son retour dans la Master Chief Collection sur Xbox One. La MCC est un regroupement de tous les Halo numérotés, jusqu’à ce que 343 Industries décide de sortir Halo : ODST comme cadeau pour les premiers acheteurs de la MCC qui fut assez houleuse (Multijoueur instable, bug à foisons), puis Halo : Reach pour l’annonce de cette compilation sur PC. C’est dans ce double contexte de remaster et nouveau support que la beta de Halo : Reach prend place. L’expérience PC de Halo n’a jamais été fameuse : Halo 1 devait être une exclusivité Macintosh avant de devenir une exclu Xbox et PC, au gameplay trop « console » pour les joueurs PC, Halo 2 était une exclusivité Xbox et Windows Vista sortie sur PC des années après la console, sur un OS aux exclusivités injustes (DirectX 10 et Games For Windows) et la lenteur douteuses, OS qui n’a jamais vraiment été optimisée pour les jeux en fait. Alors, est ce que la puissance des Spartans opère toujours clavier et souris en main, est ce que la malédiction Halo PC va suivre Reach ? Premiers éléments de réponse après plusieurs heures de jeu !

Certains panoramas valent le détour

Rappel scénaristique

Ce Halo se déroule sur la planète Reach, second plus grand bastion galactique humain, quelques jours avant les évènements de Halo Combat Evolved. Le scénario prend place dans un univers dont l’issue est déjà connue : Reach va disparaître, détruite par les Covenant, l’alliance extra-terrestre qui a décidée d’éradiquer les humains. Spoiler alert qui n’en est pas une , vous suivez une équipe de Spartan qui va mourir, la Team Noble, le jeu commence d’ailleurs par votre personnage mort en gros plan. Le jeu est donc votre immense flash back, exit John 117 alias le Master Chief, place au Spartan 3 Noble 6 … Attendez , John est l’un des derniers Spartan 2 et les 3 n’existent pas encore, d’où sortons nous ?

Le scénario, qui n’est pas l’objet du débat aujourd’hui mais-je-suis-un-fan-hardcore-qui-a-lu-tous-les-bouquins-alors-je-critique, se torche un peu avec l’histoire pourtant canon des livres. Halo Reach, le livre, est le préquel officiel sorti en parallèle du jeu Halo 1. Ils l’ont modifiée a la suite de la sortie du jeu Halo Reach, 8 ans plus tard. Pourquoi ? Car entre autre vous dirigez des Spartans 3 dans Halo Reah, qui ne devraient pas exister, et qui n’existeront qu’à partir de Ghost of Onyx dans les livres. La fin du jeu Reach, sans spoilers , tente de se rattacher au jeu Halo 1 en faisant intervenir la Team Noble dans la défense du Pillar of Autumn … qui n’a jamais eu le temps de mettre sa coque sur Reach. Hors, si ils auraient pu se contenter de laisser la Team Noble mourir dans l’injustice la plus totale d’une planète vouée a se faire vitrifier , les développeurs ont voulu donner une raison, un but autre que la résistance face à l’inévitable. Un aveu d’échec de la mise en scène de l’époque pour ma part qui ne permettait pas de faire ressortir ce côté dramatique de la situation … En fait, la team 343 (et Bungie à l’époque) n’a jamais vraiment réussi à faire ressortir le coté « dramatique » ou « détruit » de ses décors urbains. Halo 3 : ODST, se passant pendant l’attaque Covenant sur la terre, est très propre pour une New Mombassa assiégée … A croire qu’ils ne se distinguent que par leurs paysages de Science Fiction. Enfin je digresse.

Cette fille vient de perdre son père …

Halo : Reach – 9 ans plus tard

Les graphismes en 1080p sont beau de loin, loin d’être beaux, mais toujours cohérent et agréable. La direction artistique n’a que peu vieilli et certains panoramas valent encore le détour. C’est fidèle à l’original, avec une petite touche d’effets supplémentaires mais rien de transcendant, c’est un remaster et non un remake après tout. Halo : Reach reste plus proche de Halo 3 pour ses décors mais plus proche de Halo 4 pour la modélisation des visages et des armures. Les explosions en revanche restent stupéfiantes même pour aujourd’hui. Le frame rate est exemplaire, mais bizarrement je ne dépasse jamais les 60fps malgré l’option « framerate illimité » activée. Les décors ont du clipping et certains éléments de loin s’affichent avec un peu de retard, rien de méchant mais perturbant aujourd’hui. Le son spatialisé avec un casque est vraiment immersif, ça n’a pas vieilli et c’est un très bon exemple pour de nombreux jeux encore aujourd’hui. Enfin bref, tous ces détails évolueront encore je l’éspère, c’est une version Beta après tout, mais cela présage une expérience agréable, peut être trop proche de l’originale. Ce qui m’intéresse plus par contre c’est la maniabilité, comment a elle évoluée en passant sur PC?

Ils doivent parler de mon écran 144hz …

Une question de maniabilité

Si il y a bien un point où ils doivent faire du neuf, c’est les contrôles PC. Si je trouve personnellement que la maniabilité manette a imposé les bases des bons FPS console, Halo est souvent décrit par les PCistes comme un FPS lent et lourd. Sur les combos clavier souris les joueurs exigeants et dénigrant les manettes font grise mine. Il faut dire que la concurrence est rude : entre Quake, CS:GO, ou encore Doom 4, les simulateurs de meurtre sont plutôt bien servis niveau maniabilité nerveuse , dynamique et aux réglages multiples. C’est triste à avouer mais ils ont raison : Halo sur PC a toujours souffert de sa lourdeur qui lui permet d’être adapté à la console.

Oh Putain
Un PCiste devant un joueur de FPS Console

Halo Reach est d’un contrôle sur manette exemplaire, un FPS, dynamique , équilibré, qui répond au doigt et a l’œil, avec ce qu’il faut de visée semi automatique imperceptible pour se sentir comme une machine a tuer. Sans visée semi automatique le jeu était plutôt dur et mettait votre « Skill » à rude épreuve. Le ressenti global était et reste donc très bon sur tout l’expérience de jeu.
Sur clavier souris, vous aurez besoin de quelques ajustements pour retrouver vos sensations. Par défaut, le personnage est relativement lent, si bien que le paquetage « Course » sera votre meilleur ami. Le FOV n’est pas réglable et c’est bien dommage (ou j’ai pas trouvé l’option ?) mais vous pouvez augmenter la sensibilité de la souris pour palier à ce manque. Cela reste globalement insuffisant, car la réactivité de ce combo n’est pas toujours prévue. Si l’IA est assez performante dans son ensemble, elle tentera de vous prendre en embuscade, se cachera derrière des rochers, ou tentera des attaques suicides, elle montre vite ses limites une fois à courte portée car votre réactivé n’est pas prévue. Vous remarquerez donc assez souvent que les ennemis derrière vous attendent gentillement que vous soyez face à eux pour réagir, qu’ils font la queue pour vous tuer, que les adversaires de la périphérie font un peu les guignoles, tout ça pour palier le manque de réactivité de la manette… Beaucoup de FPS le font, DOOM 4 en premier pour ne pas rendre le jeu trop dur, mais ici cela devient perceptible une fois le clavier en main . En ressort une sensation globale de lourdeur et non de puissance, et vous pesterez souvent contre le manque de réactivé globale et de nervosité. Malgré ça, le jeu se retrouve grandement facilité par ces nouveaux contrôles, les ennemis n’ayant pas été programmé pour contrer des adversaires aussi rapide.

Les visages sont très bien modélisés, et chaque Spartan dégage une personnalité propre.

Est ce que cela pénalise l’expérience globale ? Ça dépend. Je me suis beaucoup amusé à refaire ces missions auxquelles j’ai joué il y presque 10 ans. Le baptême du feu est toujours un mode très cool, nerveux, stressant, surtout en multijoueur, et le scénario est béton. Je ne doute pas que sur Xbox One, cela refasse le plaisir de joueurs, l’expérience multi étant vraiment fantastique. Le jeu était bon et l’est toujours. Par contre, si vous n’êtes pas fan de la licence Halo, ou que vous êtes PCiste et que vous cherchez un nouveau FPS PC, je doute que cela vous rende adepte de la franchise. Halo est un FPS console, ceux qui y jouent sur PC s’y prêtent car ils ont aimé y jouer à l’époque et n’ont sans doute pas de de Xbox One. C’est un « mauvais » FPS PC d’un point de vue de la maniabilité. Il a trop de concurrent pour se faire pardonner sa lourdeur, et son ADN même le rend indissociable de son support d’origine : la Xbox. Tout était réfléchi Xbox : l’IA, le leveldesign, la maniabilité, et cela se ressent lors de ces cessions de jeux. Si vous y jouez en toute connaissance de cause, alors comme moi vous attendrez la sortie de la Master Chief Collection sur PC pour jouer avec vos potos qui n’ont pas de Xbox One, cette beta-test étant vraiment bien optimisée, sinon passez votre chemin et penchez vous du coté de Doom 4, et bientôt Doom Eternal.

Que conseiller à la sortie de cette Beta ? Je pense que 343 Industries devrait rajouter des options de réglages clavier souris sur PC, notamment le FOV, au moins pour les parties Solo. Les joueurs PC n’ont pas d’intérêt à se plonger dans cette saga si le gamplay est leur intérêt premier, la concurrence est trop rude. Le tour de force de cette compilation serait d’apporter assez d’éléments de customisation des contrôles, comme Borderlands 2 en son temps, pour s’attirer leur sympathie. Pour les anciens et nouveaux fans en revanche, la mission semble gagnée d’avance tant elle dispose de contenu et de modes de jeux, Halo : Reach étant un des épisodes les plus complet. Dans l’ensemble, l’expérience s’annonce au minimum très agréable, et cette Beta remplit donc toutes ses promesses. J’ai hâte de pouvoir y jouer avec mes amis !

Images Tirées de la version Beta de Halo : Reach sur PC dans la Master Chief Edition. ScreenShots par moi même.
Le jeu tourne sur :
I7 7700K @ 4.5Ghz, GTX 1070 6Go, 16Go de Ram DDR4, Disque dur 2To 7200 Tours/min
343 Industries autorise la diffusion de ScreenShots et de Contenu pour cette beta dans ses clauses de confidentialité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s